Un soutien gorge de Marilyn vendu aux enchères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un soutien gorge de Marilyn vendu aux enchères

Message  Miss Yria le Mer 5 Aoû - 14:52

La petite histoire écrite ici


Marilyn Monroe, son wonderbra vendu




Image © DR

Cet ancêtre du Wonderbra ayant appartenu à Marilyn Monroe sera mis en vente demain à Londres.

L'actrice américaine a utilisé l'ancêtre du célèbre soutien-gorge. Un modèle lui ayant appartenu sera mis aux enchères.

Laszlo Molnar - le 16 juillet 2009, 22h10
Le Matin

5 commentaires

Marilyn Monroe était une vraie femme en chair et en os, ou plutôt en chair et en bosses. Elle avait les plus beaux seins du monde.
Leurs rondeurs étaient parfaites. Surtout quand leur apparence était soutenue par un prototype de Wonderbra. Un modèle de ce soutien-gorge de l'actrice a d'ailleurs survécu et sera mis aux enchères demain à Londres.
Ce soutien-gorge était le fruit de l'inventivité merveilleuse de Howard Hughes, qui a utilisé son savoir d'ingénieur en aéronautique pour créer le Raising Sun («Soleil levant»). L'actrice en a porté notamment dans le film «Sept ans de réflexion», mais à l'origine il avait été créé pour le rôle tenu par Jane Russell dans le film «Le banni» («The Outlaw»).
Cette pièce de lingerie était faite d'une combinaison de tissu et de baleines de renforcement en métal ou en plastique pour soutenir et rehausser les seins, tout en donnant l'impression que l'actrice était nue sous sa robe. La technologie utilisée a été empruntée au parachute. Comme ce dernier, il s'agissait d'empêcher que l'objet ne tombe. Il devait être maintenu dans les airs et flotter harmonieusement.
Deux doubles bonnets
Ce «Soleil levant» a été fabriqué en petite série depuis 1948, et c'est surtout les artistes de music-hall qui le portaient. Le modèle de Marilyn était toutefois plus compliqué: il comportait deux doubles bonnets - deux grands pour les seins et deux petits pour les mamelons.
Ces derniers tendaient ainsi le tissu de la robe, comme si la personne était nue dessous. Un fin arceau métallique soutenait le sein par-dessous afin de le pousser vers le haut et de donner ainsi un relief particulièrement vallonné.
Les bretelles avaient un effet suspensif qui laissait suffisamment de liberté à l'organe mammaire pour renforcer encore l'impression de nudité. Des experts pensent que Howard Hughes s'est également inspiré de la technologie des ponts suspendus pour les créer.
Les impératifs
Marilyn Monroe, qui n'était pas une sainte-nitouche, disait que, si elle l'avait pu, elle n'aurait jamais porté de soutien-gorge. Mais elle devait en avoir plusieurs, la morale de l'époque ainsi que les impératifs des scénarios les lui imposant. Ces sous-vêtements devaient en outre être adaptés à ses différentes robes. Ses «Soleils levants» ont contribué à faire de la belle une star qui a fait voir les étoiles à plus d'un homme.
Une marque canadienne
La maison International Autograph Auctions espère que le sous-vêtement de la vedette américaine sera vendu plus de 3000 francs demain.
La marque Wonderbra à proprement parler a été conçue en 1961 - soit un an avant le décès de Marilyn Monroe - par la styliste canadienne Louise Poirier pour la société de lingerie Canadian Lady Corset Company. Son slogan publicitaire «Regardez-moi dans les yeux... j'ai dit les yeux!» était dit par des modèles, telle Eva Herzigova.

Et le vêtement en question



Pour les interessés.



avatar
Miss Yria
Admin

Féminin
Nombre de messages : 3175
Age : 32
Localisation : France, Charente Maritime
Humeur : Marylinesque!
Date d'inscription : 24/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/MissYria/1

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum